VMC-Wappen

Bref aperçu historique



Vereinigter Männerchor 1820 Willich e.V. 

Zur Startseite

englische Version   version anglaise   deutsche Version   version allemande        version espagnole
Le 1er novembre 1820 le maître auxiliaire Johann Peter Nessler ouvrit avec vingt jeunes une école du dimanche de chant. À l’époque, Willich était un village d’environ 2 400 habitants. Les longues années des guerres avaient laissé leurs traces, mais la situation économique s’améliora peu à peu, surtout grâce à la culture des pommes de terre et la fabrication d’eau-de-vie. Ainsi cette école de chant volontaire fut bien accueillie par la population. On répétait surtout des chansons populaires et des cantiques.


La place du marché et l’ancienne église paroissiale de Willich

On copiait les textes et les notes. De grande originalité etaient les dits 'notes de chiffres'.

Le chœur voyait sa tâche principale dans l’animation de la Messe, c’était donc un véritable chorale paroissial. Déjà en 1822 le chorale donna son premier grand concert suivi d’un bal. C’était probablement le temps où le chorale s’est transformé en chœur d’hommes (MGV).


Zahlennoten
Un exemple de notes dits ‘notes de chiffres’
En 1858 le chœur a acheté le drapeau qui est conservé jusqu’à présent.

Des périodes mouvementées compliquaient la poursuite du développement. Vers  1880, après des guerres et le Kulturkampf, la situation s’améliora. Outre sa fonction de chœur paroissial, le chœur donnait des concerts, participait à des compétitions de chant et organisait soi-même quelques compétitions. On attachait une très grande importance aux représentations théâtrales.


Vereinsfahne
Le drapeau du vieux chœur paroissial d’hommes
En 1914 ce développement positif fût finit par la première guerre mondiale suivie des années d’inflation. Après ces années l’association se reposait. En 1928 le chœur avait 55 chanteurs.

A partir de 1933 le chœur d’hommes, qui était en même temps un chœur paroissial, fut confronté à des entraves considérables et des restrictions par les nationaux-socialistes. Il y eut une chute du nombre de membres et on avait beaucoup de mal a sauver l’association. Le nombre des membres fut décimé par la deuxième guerre mondiale et ses conséquences. Après une division du chœur (1947) en deux chœurs, l’un profane et l’autre paroissial (et mixte), le chœur d’hommes (MGV) ne pouvait survivre que par fusion avec le ‘Willicher Männerquartett’ (quatuor masculin).


MGV 1880
Le MGV, vers 1880
Cette communauté, qui s’intéressait surtout, par-delà le chant choral, au théâtre et particulièrement au carnaval, fut fondée en 1907 et évoluait ensuite de la même façon que le MGV. Les guerres et la crise économique mondiale de 1929 eurent presque ruiné ce chœur. Le ‘Vereinigte Männerchor -VMC’ fut né par la fusion de ces deux chœur en 1954/55. Maintenant, les chanteurs étaient en mesure d’organiser des concert avec grand succès. Le nombre de membres – et l’exigence du chœur – augmenta peu à peu.


WMQ um 1920
Le ‘Willicher Männerquartett’ des années 1920
En 1970 on célébra les 150 ans d’existence du chœur avec une semaine festive et en 1995 on était fier de ses 175 ans.

À partir des années 70 on a entrepris des voyages de concerts à l’étranger : aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, en Hongrie, en Italie, en Espagne et le dernier a eu lieu en Tchéquie en 2002.

Au cours de l’année le chœur donne régulièrement un concert à Willich, ce qui représente un événement remarquable dans la vie culturelle de la ville. Le VMC a déjà invité à ses concerts beaucoup de grands orchestres, solistes et chœurs bien connus en Allemagne et à l’étranger.

Mais on met aussi l’accent aux fêtes et célébrations : Chaque année,  la fête de la fondation qu’on appelle depuis 150 ans ‘Wurstmontag’ (lundi de saucisse) (parce qu’on mange ce jour-là des saucisses produites de la viande d’un porc qui est abattu pour cette fête) est un grand succès. La vie du chœur n’est jamais ennuyeuse car il y a des réunions carnavalesques bien colorées, des pièces de théâtre, des sérénades et d’autres manifestations.

Actuellement, le VMC 1820 Willich e.V. compte environ 45 chanteurs actifs. Président du chœur est Michael Maaßen, chef de chœur est Daniel Schaaf. Joachim Kothen - qui est un chanteur actif - remplace le chef de chœur lors des sérénades ou des manifestations similaires.


Weihnachtskonzert 2000
Concert de Noël en 2000